Par elle on sait qu'on existe, on perçoit des choses autour de soi, on en ressent en soi-même, on pense, on éprouve des émotions...

En vous réveillant, ou en sortant d'une syncope, vous avez l'impression d'émerger d'un néant ... vous revenez à la conscience

La conscience est le phénomène central de l'aventure humaine

Pourtant, la science contemporaine porte peu d'attention à la nature et à l'origine de la conscience

Pour la pensée matérialiste, la conscience ne peut être qu'un processus trouvant son origine dans le cerveau et le système neurologique d'un individu.

Mais la science peine à expliquer la genèse d'un tel processus.

Voyez à ce sujet la vidéo (le lien est donné sur ce site) de l'interview de Sir Peter Penrose, un des grands mathématiciens actuels, et l'un des seuls scientifiques s'intéressant de près au phénomène de la conscience.

L'observation sans a priori de divers aspects de la conscience amène à remettre en question la pensée étroitement matérialiste

A côté de la conscience en état d'éveil, nous avons aussi la conscience au cours des rêves, et des états de conscience modifiés - hypnose, méditation,... - où des informations du subconscient émergent d'un mystérieux puits sans fond pour se manifester à notre esprit.

Et puis notre conscience est impliquée d'une manière encore plus déroutante lors de l'observation des synchronicités, des manifestations intuitives et des perceptions extra-sensorielles qui semblent se jouer de l'espace et du temps. 

Sans parler des "near death experiences".

© 2016 J-P Kellens. Proudly made by Wix.com

  • Twitter Square
  • facebook-square